Le beau mensonge

houdartOn dit aux enfants que mentir, ce n’est pas beau.
On dit que mentir aux enfants, ce n’est pas bien.
Mais on connaît pourtant de beaux menteurs qui font de beaux mensonges : les écrivains, par exemple.
Il y a aussi une très jolie grand-mère qui, un jour, a fait un beau mensonge à son petit-fils.
Et de ce mensonge, comme elle est écrivain, elle a fait un beau livre : c’est Françoise Houdart, avec Retour à Domme.
Alors nous avons décidé de suivre son sillage, dans le jardin des guinguettes, tout un week-end, les 13 et 14 août, et de mentir, mentir, mentir effrontément. Pas comme des va-t-en guerre qui mentent pour leur profit. Nous, on va mentir pour rien, pour le beau, pour la poésie.

Le samedi 13, à 15h, les comédiens de la Roulotte théâtrale vont déambuler sous la cime du catalpa et du hêtre pourpre et vont nous proposer la lecture de beaux mensonges littéraires. A 16h, l’écrivain Daniel Charneux s’entretiendra avec Françoise Houdart et Julien Vabreuseghem interprétera quelques extraits de « Retour à Domme ». A 18h, pour le dessert, les comédiens reviendront nous interpeller : et vous, avez-vous déjà fait de beaux mensonges ? Par amour ? Par amitié ? Pour jouer ?

Avez-vous un jour souhaité que l’on vous mente ?

Le dimanche 14, il y aurait peut-être bien un quizz littéraire autour des mensonges. C’est ce qu’on m’a dit. Mais je ne sais plus si c’est vrai… En tout cas, Françoise reviendra pour rencontrer ses lecteurs.

Pas de commentaire

Laisser un commentaire