Contes en luth
Contes , Événement , Musique / 23 novembre 2016

Les Amis de la Guinguette littéraire ont le plaisir de vous inviter pour un récital de Noël « Contes en luth » le dimanche 18 décembre à 16 heures à la Maison Losseau (rue de Nimy 39 à Mons). Avec la participation de Belgazou (conteuse) et de Jean-Pierre Fréché (luth Renaissance et luth-théorbe).

On clôture en beauté…
Événement , Famille , Musique / 25 août 2016

Pour la clôture de la Guinguette, nous accueillons deux concerts. Le samedi à 19h, Hybris : cinq accordéonistes avec un répertoire qui jongle entre baroque, musique contemporaine et grands airs de l’opéra, pour nous plonger dans un univers chaleureux et sensuel. On repliera la belle Guinguette, des étoiles plein les yeux, jusqu’à l’été prochain avec dimanche dès 12h, O’Tchalaï et ses voix graves qui s’entremêlent sur un tapis d’accordéon et de violon pour nous faire chavirer. Quintette HYBRIS Le quintette « Hybris » est constitué de 5 accordéonistes professionnels issus des différents Conservatoires royaux de Belgique. « HYBRIS » a été fondé en 2006 à Mons par la volonté de jeunes accordéonistes voulant interpréter différentes œuvres allant du Baroque, à une musique plus contemporaine voire plus actuelle. Leur répertoire a été spécialement conçu pour ce merveilleux instrument qu’est l’accordéon. Il vous surprendra d’autant plus avec les quelques compositions arrangées spécialement pour ce quintette ainsi qu’avec les nombreux arrangements personnels des musiciens. Fort de sa composition, le quintette a joué dans plusieurs festivals italiens, à Gdansk, à Varsovie, en Croatie et dans de nombreux centre culturels belges. O’Tchalaï (étoile en langue rom) Des voix graves, douces ou éraillées qui s’entremêlent, la générosité de l’accordéon, le violon qui fait chavirer l’âme, la chaleur de la contrebasse, tout est là pour un voyage éphémère et rêvé à travers…

Nuit des musées
Atelier , Événement , Visite guidée / 22 août 2016

Le vendredi 26 août de 19h30 à 23h : Crépuscule au jardin de Léon Losseau Dans le cadre de la Nuit des Musées, la Maison Losseau ouvrira exceptionnellement ses salles d’exposition et son jardin aux visiteurs, et les invitera à remonter le temps… Des jeux, animations, lectures leur seront proposés, qui lèveront le voile sur la personnalité de Léon Losseau, cet honnête homme passionné, exigeant, esthète, qui a tant marqué sa ville. Nous vous ferons découvrir son jardin secret à travers une exposition photographique qui témoigne non seulement de son talent mais surtout de sa grande sensibilité. Nos complices des « Amis de la Guinguette littéraire » seront présents pour vous désaltérer avec art sous les lampions de la Guinguette et la cime des grands arbres : magique !

Poésie et orgue à bretelle
Événement , Musique , Poésie / 1 août 2016

Le samedi 6 août, à 19h : « On flambe avec Maxime » Maxime Coton, il trompe son monde avec son allure frêle, ses yeux couleur d’étang. En fait c’est un créateur frénétique, et un touche-à-tout génial, c’est-à-dire d’abord un grand curieux, un explorateur infatigable, un amoureux vrai. Il a fait parler de lui avec Le Geste ordinaire, ce recueil de poèmes consacré à son père ouvrier et aux relations que lui, écrivain, entretient avec lui. Le recueil a reçu plusieurs prix, dont le Lockem de l’Académie royale de Langue et de Littérature françaises de Belgique et le Plisnier. L’imparfait des Langues a lui aussi été très remarqué. Si nous organisons cette soirée consacrée à Maxime Coton en collaboration avec le Secteur des Arts de la Scène, ce n’est pas un hasard. Maxime Coton y a participé à plusieurs résidences d’artiste. Car oui, le théâtre, la mise en scène, le jeu l’intéressent. Mais aussi le cinéma ; la musique. Et il semblerait que bien des fées se soient penchées sur son berceau de créateur. Alors venez nombreux, si vous aimez les mots lus, les mots dits, les mots chantés, et les images qui bougent. La soirée ne nous laissera aucun répit….

Les deux ensemble et chacun séparément
Événement , Littérature , Musique / 28 juillet 2016

Quand on les voit, on se dit que ces deux-là sont bien différents ! L’un tout en fragilité, en blondeur, en discrétion ; l’autre à la stature impressionnante, à la voix de stentor, tout en flamboyance. Le premier, Olivier Terwagne, est un philosophe, et surtout un auteur compositeur interprète. Le second a consacré sa vie trépidante au théâtre, à l’édition, à la littérature ; c’est Daniel Simon. Eh bien ces deux-là s’entendent comme larrons en foire, ou plutôt comme de merveilleux complices en création. D’ailleurs, Olivier a mis en musique des poèmes de Daniel qui, comme on dit, vous font « lever les poils ». Ils ont décidé d’investir le jardin de la Maison Losseau tout un week-end, le 30 et le 31 juillet. Le samedi 30, à 18h, c’est une performance de Daniel Simon, créée juste pour nous : une « performance autobiographique rêvée » qui promet. C’est aussi un jeu à deux voix, puis, à 19h30, un concert d’Olivier Terwagne, histoire de terminer la soirée en beauté. Le dimanche 31, Daniel et Christine Mordant, l’animatrice des Guinguettes, vous proposeront une lecture vagabonde d’extraits d’auteurs hainuyers. Et qui sait si Olivier ne reviendra pas nous jouer quelques airs d’accordéon…